14 juin 2017

"Échec et mâle" - Pascale Marie QUIVIGER

Année de parution : 2016
Nombre de pages : 104
ISBN : 979-1096622030
Editions : Plumes solidaires

Résumé (quatrième de couverture) :

Moi, en Mâle d'amour ? Pas le moins du monde ! Les crises hémorroïdes à répétition chez le "Mâle en point", le verre de trop chez le " Mâle à bar ", la belle-mère omniprésente chez le "Mâle de mère", non merci ! Plus d'indigestion de "Mâles en bouchées". Au placard, les "Mâles à prix" et autres "Mâles entendus". Me voici enfin délivrée du Mâle ! Seule et... même pas Mâle ! Dans cette épopée déjantée et humoristique, rédigée totalement sans verbes conjugués (exception faite des participes passés) : pas de pitié pour les hommes. Une succession de jeux de mots et de situations comiques pour un effeuillage décalé des relations hommes femmes. Un "mâle" nécessaire dans votre bibliothèque, à grignoter dans les transports ou partager lors d'une soirée entre amis.

Quelques mots sur l’auteur :

Contaminée par le virus du voyage, Pascale a, avec son sac à dos, visité dans des dizaines de pays comme les Etats-Unis, le Sri Lanka, le Costa Rica, le Venezuela, la Colombie, le Cuba, le Canada, l'Egypte, les Maldives, la Grèce, le Mexique, etc. Depuis, elle a posé ses bagages et, depuis treize ans, partage son temps entre le Sud de l'Espagne et Toulouse. Forte de toute cette expérience et soucieuse de partager sa passion pour l'histoire, la lecture et l'écriture, elle a fini par sauter le pas et entreprendre l'écriture de ses propres histoires, pour son plus grand bonheur.  [Source_Éditeur]

Maintenant, place au livre !

Vous connaissez ou avez connu des déconvenues avec le mâle ? Je pense que ce livre va vous rassurer !

Pascale, elle, prône le célibat car du mâle, elle en a trop eu !
En effet, nous embarquons au gré du temps, aux côtés de Pascale dans ses aventures.

Le grand, le petit, le moche, le gentil, l’homo, etc. tout y passe ! C’est un fait, dans notre société, c’est de plus en plus souvent que nous, pauvre femme rencontrons de sacré zigotos !

En plus, il y a internet, aha quelle belle invention pour les rencontres !!!!

Pascale c’est une bonne copine qui nous raconte, avec beaucoup d’humour et d’autodérision, les affres du mâle !
C’est sympa, ça se lit le temps d’un long apéro en solitaire, ça a du rythme et un poil dézingué.
Sacré potentiel !

Moi, j’adhère ! C’est un super cocktail ! Elle joue avec les mots, les mets en ronde et les fait danser... Sans verbe conjugués sauf participe passé... Chapeau l’artiste, à quand la prochaine œuvre ?

Je vous invite fortement à vous procurer ce petit bouquin rafraîchissant et plein de légèreté : ici

13 juin 2017