13 juin 2017

"On ne fait que passer" - Christiane RANCE

Une maison pleine, du soleil, une piscine, des sangliochons, bref une belle smala !


Année de parution : 1999
ISBN : 978-2-266-10030-0
Nombre de pages : 238
Editions : Pocket

Résumé (quatrième de couverture) :

Prenez une maison de vacances dans le Sud-Ouest. Mettez-y les autochtones et citadins égarés, amis choisis et pièces rapportées, ados hurleurs et aïeux malentendants, voisins anglais et sangliers en goguette, sans compter tous ceux qui ne font que passer… Ajoutez-y un grand soleil d’été et laissez agir…
Chacun pourra se reconnaître dans cette comédie de mœurs savoureuse et irrésistible. Comment survit-on aux vacances en famille ? L’auteur répond avec humour et tendresse à cette éternelle question.

Quelques mots sur l’auteure :

Christiane Rancé est grand reporter au « Figaro Magazine ». Elle écrit de nombreux documents et mémoires pour des célébrités. « On ne fait que passer » est le premier livre qu’elle signe de son nom. [Source_Editeur]

Maintenant, place au livre !

Vous rêvez d’avoir une maison de famille à la campagne, dans le Sud, pleine de copains, pleine d’enfants, etc. ? Vous avez déjà une maison secondaire et vous rentrez de vacances complètement épuisé ?
Alors allons passer un peu de temps chez notre copine dans le Gers, qui devrait avoir fini les travaux de sa piscine… vous verrez, chez elle, c’est les vacances ! Dans une grande maison toute chiné, pleine de denrée, le soleil et le farniente.

Ça y est, sa piscine a fini de cloquer comme Louis de Funes dans Rabbit Jacob, les ouvriers ont bien tout poncé et se rempli convenablement, il y a une copine à elle et quelques enfants, mais rien de bien méchant… En route !

On arrive sur place et là, la maison déborde de « nuisibles » et de « risibles » (vous ferez connaissance avec ces espèces assez répandu au fil des pages). Heureusement qu’il y a une copine bienveillante pour quelques jours, afin de gérer toute cette horde.

Ce roman est une porte ouverte à la survie d’une maîtresse ou esclave de maison de vacances. Elle en voit de toutes les couleurs ! Elle se fait envahir par ses « amis » et n’a pas le cœur à dire non.
En bonne maîtresse de maison, elle se pli en quatre pour contenter tout le monde.
On rit, on s’interroge, on renonce, on rêve… bref on passe dans tous nos états.

Arrivera-t-elle à profiter de sa piscine ?

Pas sûr. Je vous invite à découvrir ce livre qui est plein de vie…

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire