6 juin 2017

"Patients" - Grand Corps Malade

Plongez dans une autre vie…

Année de parution : 2012 (édition en poche en 2017)
ISBN : 978-2-7578-6605-4
Nombre de pages : 166
Editions : Points

Résumé (quatrième de couverture) :

A tout juste 20 ans, alors qu’il chahute avec des amis, Fabien heurte le fond d’une piscine. Les médecins diagnostiquent une probable paralysie à vie. Dans le style poétique, drôle et incisif qu’on lui connaît, Grand Corps Malade relate les péripéties vécues avec ses colocataires d’infortune dans un centre de rééducation. Jonglant entre émotion et dérision, ce récit est aussi celui d’une renaissance.

Quelques mots sur l’auteur :

Grand Corps Malade, de son vrai nom Fabien Marsaud, est né en 1977, sous le soleil de Seine-Saint-Denis. Enfant, il veut devenir prof de sport. Mais la vie lui réserve un autre destin. Armé d’une béquille et d’un stylo, il se lance dans la musique : en 2006, son premier album, Midi 20, se vend à plus de 700 000 exemplaires et l’artiste est primé deux fois aux Victoires de la musique. [Source_Editeur]

Maintenant, place au livre !

Pour ceux qui connaissent Grand Corps Malade, vous comprendrez certains de ses textes. Pour ceux qui ne connaissent pas, je vous invite à découvrir non pas le slam, mais la vie d’un nouvel handicapé. Avec beaucoup de recul sur la vie, le destin et la force qu’il faut pour surmonter les difficultés d’un handicap quel qu’il soit.

Grand Corps Malade revient sur son histoire, celle qui à 20 ans à peine a brisé ses rêves de devenir prof de sport et de rester dans son équipe de basket pour évoluer.
Il repart en 1997 où s’est déroulé son réveil en réanimation en banlieue Parisienne. Après avoir passé quelques temps en « réa » il a été transféré dans un centre de rééducation pour les paraplégiques, tétraplégiques, cérébro-lésés, etc.

Grand Corps Malade revient par anecdotes sur les différents moments de sa vie en centre de rééducation. Il y a des moments drôles, des moments forts, ainsi que des émotions, belles et moroses.

Une petite vie se crée dans les centres de rééducation tel que le sien. Un humour fracassant, de l’espoir, du courage, de la vie tout simplement. De vraies personnes qui roulent en fauteuil. Des cailleras, des beaufs, des drôles, des sympas, des cons, etc. Ce sont des personnes à part entière mais avec un handicap.

Dans les centres de rééducation, il y a de l’humour, des discussions, des soutiens entre patients, des idées, des espoirs et des désespoirs.
Grand Corps Malade partage avec nous, toutes les étapes par lesquelles il est passé et surtout son ressenti.

C’est avec une grande humilité face à la vie qu’il nous livre son histoire. Alors quand vous croiserez le regard d’une personne handicapée, dépassez le fauteuil ou le handicap, il a sûrement beaucoup de chose à vous apprendre.

Moi, j’apprécie beaucoup Grand Corps Malade pour ses Slam. Il a une belle voix et des textes précieux. Certes, ce n’est pas de la grande littérature, mais c’est fort et profond.
Son livre, il l’a écrit avec ses mots. Personnellement, je me suis laissé bercer par sa voix pour lire ses anecdotes.

Embarquez, à bord de deux Slam (sixième sens et je dors sur mes deux oreilles) qui vous donne le ton…


Si vous voulez poursuivre l’histoire, une adaptation cinématographique a été faite en mars 2017 avec Grand Corps Malade et Mehdi Idir sous le titre « Patients ». 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire